rencontre au Ministère - Handicap Association parents en colere 77

Aller au contenu

Menu principal :

AU FIL DE L'ACTU

PARENTS EN COLERE 77 s'est mobilisé auprès d'Agnès dans sa grêve de la faim le 11 juillet 2013
devant le Ministere de la santé. pec 77 a été reçu par Mr CAVALERI, Directeur de Cabinet de la ministre déléguée au handicap , Mme Marie Arlette CARLOTTI.
Le Parisien était présent pour rapporter cette situation préoccupante et nous remercions Faustine Leo d'avoir pris la photo ci jointe
et d'avoir pris le temps d'entendre Agnès et les personnes manifestant devant le ministère.


RESUME DE L'ENTRETIEN ET AVIS DE PARENTS EN COLERE 77 :

Plusieurs constats s'imposent à l'issue de cette rencontre :

1/ Mr CAVALERI " n'a pas de baguette magique" en réponse à la question d'Agnes amenée par PEC77  :" Pouvez vous changer mon fils d'établissement ,il est en danger". En effet, Eric LE DEUC interpelle le directeur de cabinet du ministre en lui demandant du concret. Le chef de cabinet est en lien avec l'ARS qui rapporte plusieurs plaintes au sein de l'IME VERCORS près de MELUN.

2/ Mr CAVALERI , a été un des principaux acteurs  du Plan Autisme 3 et nous assure qu'il mettra tout en oeuvre pour que les établissements soient tenus de respecter les reommmandations  de la Haute Autorité de Santé sur le traitement de l'autisme avec
la formation de 3000 encadrants aux méthodes éducatives scientifiques comportementalistes : "nous ne dépenserons pas 250 millions d'euros sans demander des comptes et rapports précis"

3/ Mr CAVALERI nous précise que l'on evalue le nombre d'enfants Autistes sur liste d'attente de l'ordre de 17000 mais qu'il est difficile
de connaitre les chiffres exactes (propos confirmés par Marie Arlette CARLOTTI dans l'article du Parisien .


4/ Eric LE DEUC souligne plusieurs points dont Mr CAVALERI prend note : " Les éducateurs ne sont pas formés avec un protocole précis de prise en charge" comme dans les écoles ABA souvents privées ou experimentales et très couteuses , faute de recevoir les agréements .Il y a plusieurs enfants pour un educateur et donc il est difficile de mettre en oeuvre les methodes comportementales ( necessité du face à face avec l'enfant) Les procédures MDPH sont trop lourdes : remplissage complexe et fastidieux d'un dossier  MDPH et  commission d'orientationpourun établissement pas forcément adapté qui vous diar que vous êtes sur une liste d'attente...Mr CAVALERI  a bien pris note et onfirme cette inertie.Les centres de dépistage ( Robert Debré à Paris par exemple) ne donnent pas d'orientation, et les  familles sont lachées dans  la nature."

En conclusion, Mr CAVALERI très à l'écoute , nous a recu fort sympathiquement et les efforts du gouvernement sont certains et les mentalités évoluent face à l'Autisme selon Mr CAVALERI, mais il faudra du temps et le temps est compté pour certaines familles véritablement au bout du rouleau...

Eric LE DEUC
Parents en colere 77





 
Retourner au contenu | Retourner au menu